Des news du front

Voici un petit condensé d'actualités marketing et web en tout genre. Pour varier le plaisir, nous avons varié les thématiques. Que ce soit juridique, marketing, veille internet, fiches pratiques, articles humour parce qu'il faut bien plaisanter de temps en temps aussi... ;-), ce ne sont pas idées qui manquent ! Si vous aussi vous avez envie que nous traitions de certains sujets, n'hésitez pas à nous en faire part sur notre page contact.

La vidéo, ce n'est pas que pour les gros !

ifacom video

En 2021, 82% du trafic internet global sera représenté par la vidéo (CISCO). Parce que 2021, c’est demain, on a souhaité vous en parler dès maintenant. En effet, on a souvent tendance à croire que la réalisation d’une vidéo est réservée aux grandes entreprises et qu’il faut débourser des milliers d’euros pour en réaliser une. Faux et archi-faux ! Quel que soit votre budget et votre degré d’exigence, il existe différentes façons d’en réaliser une. Parce que le jeu en vaut véritablement la chandelle, il ne faut pas hésiter à vous lancer.

10 bonnes raisons de faire une vidéo

Depuis plusieurs années, les écrans sont partout et bouleversent considérablement le paysage numérique et les habitudes de consommation. Quel que soit le type de vidéo, on ne peut en démordre, les chiffres sont carrément spectaculaires !

Chiffres clés sur les réseaux sociaux :

  1. Une vidéo génère 1 200 % de partages en plus qu’un texte ou une image classique ;
  2. 6 fois plus de chance d’être retweeté quand il s’agit d’une vidéo qu’une simple photo ;
  3. 10 fois plus d’engagements sur Twitter ;
  4. Un internaute qui voit une vidéo "in-stream" sur Twitter a 70 % de chance de se rappeler de la marque ;
  5. 5 fois plus de temps passé par un internaute devant un vidéo qu’un contenu classique ;
  6. Une portée 10 fois supérieure aux partages de liens Youtube quand elles sont uploadées nativement sur Facebook ;
  7. Les ¾ des vidéos Facebook sont regardées sans le son ;
  8. 10 milliards de vidéos sont regardées sur Snapchat chaque jour ;
  9. En 2021, 82 % du trafic internet global sera représenté par la vidéo (CISCO)
  10. Utiliser le mot "vidéo" dans le sujet d’un email augmente le taux d’ouverture de 19 % et le taux de clics de 65 % et réduit les désinscriptions de 26 % (Syndacas) 

Sources : Hootsuite, Brightcove, Twitter, Semrush, Facebook et SocialBakers.

Par où commencer ?

Pour déterminer quel type de vidéo est la plus adaptée à votre besoin, un véritable travail de réflexion et d’écriture est nécessaire en amont. Comme dans tout autre domaine d’activité, foncer tête baissée ne servira à rien. Il est donc utile de se faire accompagner à la fois sur la Direction Artistique de la vidéo (Idées créatives tant sur le fond que sur la forme) que dans l’écriture du scénario pour un concept de film ou de storytelling par exemple. 

A chacun son style de vidéo…

Vous l’aurez bien compris, la réalisation d’une vidéo est un véritable enjeu dans votre stratégie de communication. Mais avant de se lancer, il faut savoir pourquoi on la fait et surtout pour qui ? Si vraiment vous n’avez aucune idée, voici quelques pistes qui peuvent vous aider.

Vidéo institutionnelle

Vous pouvez faire une vidéo institutionnelle qui présente votre entreprise ou à l'occasion d'un événement marquant (voeux, sorti de produit, salons...). Il s'agit là d'une captation d’images dans vos locaux ou dans un magasin : images des collaborateurs, d’un atelier, voir même quelques interviews, que ce soit le dirigeant, le personnel interne ou même des clients ou des partenaires. Ce type de vidéo peut ensuite être diffusé sur votre site web, vos réseaux sociaux, sur un stand si vous faites des foires ou des salons par exemple. Vous pouvez même réaliser un emailing à vos clients et prospects pour la valoriser au maximum. Les technologies actuelles permettent aussi de faire des prises de vue aériennes par drone. Ce type de captage est réglementé et nécessite l’intervention d’un professionnel qui saura demander toutes les autorisations nécessaires.

Exemple de vidéo institutionnelle standard

Exemple de vidéo institutionnelle image de marque

Montage photos/vidéos

Si vous imaginez quelque chose de plus simple et plus light et si vous disposez de belles photos d’entreprise, un montage photos/vidéos avec une bande son peut faire également l’affaire. Sur cette typologie de vidéo, il existe à ce jour des milliers de templates vidéos limitant ainsi le travail de montage. Ce type de vidéo est souvent utilisé pour réaliser des vœux, mettre en avant des photos de produits, délivrer un message marketing simple (avis clients…).

Vidéo tuto

Pour des vidéos d’ordre plus pratico-pratique type tutoriel, guide de montage, dépannage ou livre blanc, il existe des logiciels de capture d’écran vidéo screenflow. Cet enregistrement vidéo peut-être complété d’une voix off. Voici quelques exemples de logiciels gratuits : Jing qui permet d’enregistrer du son avec un micro pour votre vidéo, Webineria pour des vidéos plus pédagogiques avec une autre entrée vidéo webcam, Wink pour des présentations et didacticiels qui permet d’ajouter des notes au screencast. Vous pouvez aussi tout simplement brancher votre webcam avec le son et enregistrer l'écran.

Vidéo événementielle

Sur des vidéos événementielles (vidéo d’incentive entreprise par exemple), il faut le matériel adéquate pour capturer des images en mouvement, voir même plusieurs images à plusieurs endroits simultanément et diffuser en live l’événement. Ce type de vidéo peut-être complexe à réaliser, nous conseillons donc une régie multi-caméras pour les petits événements avec un système simple pour diffuser la vidéo de façon qualitative en streaming.

Si les conditions de tournage sont simples et les messages évidents, votre smartphone sera votre associé pour filmer et diffuser l'événement sur Facebook Live Ou Go Live on Twitter par exemple.

Vidéo Packshot

Si vous souhaitez valoriser un produit, les vidéos Packshot permettent de filmer un ou plusieurs produits sur un fond uni de haute qualité.  La vidéo intègre des zooms et des vues à 360° pour vanter les mérites de celui-ci. Souvent utilisée pour une publicité produit, ce type de vidéo doit être réalisée en studio par un professionnel.

Vidéo MotionDesign

Il existe également des vidéos MotionDesign qui sont partiellement ou totalement réalisées sous forme d’animations, que ce soient des typographies, de la 3d ou de l’habillage graphique comme de l'animation de logo ou stopmotion par exemple . Ces animations peuvent être mixées avec des rushes vidéo ou des photos.

Exemple de vidéo MotionDesign

Mapping Vidéo

Aussi, le mapping vidéo, également appelé fresque lumineuse ou projection illusionniste au Québec, est une technologie multimédia permettant de projeter de la lumière ou des vidéos sur des volumes, de recréer des images de grande taille sur des structures en relief, tels des monuments, ou de recréer des univers à 360°.

Et le budget dans tout cela ?

Comme nous vous l’avons bien expliqué, selon vos objectifs et surtout vos moyens humains et financiers, le budget est clairement très différent selon le type de vidéo souhaité. Pour vous donner un ordre d’idée, pour une vidéo d’entreprise "simple" avec un captation d’images sur un seul site, quelques prises de vues par drone et le montage, compter un budget à partir de 2 000 € HT.

Pour ceux qui n’ont vraiment pas les moyens d’avoir un budget tournage vidéo, nous pouvons utiliser un Template vidéo sans tournage à partir de 900 € HT.

Pour une vidéo MotionDesign de 45 secondes composée uniquement d’animations 2D, compter minimum 1 500 € HT. Selon le scénario et le niveau d’animation à réaliser, le budget peut vite grimper du site au triple. S'il s'agit d'animations 3D, le budget peut vite s'envoler. 

Enfin, pour ceux qui souhaitent vraiment placer la barre haute avec une captation d’images et de belles infographies ou une vidéo Packshot Produit (pour une publicité TV et/ou cinéma par exemple), le coût minimum est de 5 000 € HT et peut vite grimper au-delà des 10 000 € HT selon la demande pour une vraie campagne de marque (hors budget achat d’espace au cinéma et à la TV).

Le SEO et la vidéo

youtubeComme nous l’avons expliqué, la vidéo optimise les taux d’ouverture, les clics, les vues, les engagements et les partages. Par contre, côté SEO, Google ne va pas lire à proprement dit la vidéo pour l’internaute et deviner ce qu’il y a dessus. Pour bien référencer une vidéo, il faudra tout d’abord créer un compte et une chaîne Youtube. Parce que Google possède Youtube, le fait de choisir cette plateforme pour mettre en ligne vos vidéos favorisera votre classement dans la SERP Google Vidéos.

Pour optimiser le référencement naturel SEO de votre vidéo, il faut insérer sur Youtube  un titre, une description et des tags. Chaque élément doit comporter des mots clés cohérents et pertinents en rapport avec le thème de la vidéo. Vous pourrez ensuite copier le code iframe de la vidéo pour l’insérer sur votre site web ou sur vos réseaux sociaux.  Plus il y aura de partages de votre vidéo, plus votre viralité sera multipliée.

Pensez également à insérer en fin de vidéo, un appel à l’action pour maximiser vos chances de conversions, que ce soit au format texte ou son voir les deux : "rdv sur notre site web www.monenteprise.com",  "Profitez de votre code avantage NOEL19 dès maintenant sur." , "RDV dans notre magasin… ", etc.

Chiffres clés vidéo / SEO

  • Un site internet a 53 fois plus de chances d’atteindre la première page de la SERP si sa landing page contient une vidéo (Insivia).
  • 62 % des recherches Google incluent la vidéo (Marketing Land).
  • La vidéo provoque une augmentation de 157 % du trafic organique en provenance des moteurs de recherche (Brightcove).

La technique c’est bien, mais êtes-vous prêts pour faire une vidéo ?

Au-delà de l’aspect technique, créatif et budgétaire, la réalisation d’une vidéo filmée demande un minimum de préparation et de connaissance. Si vous n’avez pas l’habitude d’être filmé ou interviewé, le monologue, quand on n’est pas un pro de la vidéo, ce n’est pas très recommandé. Pour l’avoir testé nous même, il faut avouer qu’on a bien rigolé et que ce n’est pas un exercice facile. Il faut préparer le discours et s’entraîner. Même si vous faites appel à un professionnel et que vous n’êtes pas du tout à l’aise à l’écran, ne vous aventurez pas sur des terrains glissants. Laissez la parole à quelqu’un d’autre ou laissez-vous interroger sous forme de questions / réponses. C’est toujours plus authentique à l’écran de répondre à des questions que de vouloir faire un monologue raté quand on n’est pas un présentateur télé.

Le dress-code et l’ambiance générale sont aussi des éléments importants. N’hésitez pas à demander conseil à un professionnel. Si vous êtes amenés à faire des vidéos souvent, nous vous conseillons de suivre une formation de type Média Training pour apprendre à communiquer avec les médias et parler devant une caméra.

Conclusion

Vous l’aurez donc bien compris, la réalisation d’une vidéo n’est plus un sujet de science-fiction pour une entreprise. Elle s’impose comme un contenu web majeur. D’ici à 2 ans, les ¾ des contenus web fréquentés par les internautes seront composés de vidéos. Il est donc grand temps de vous y mettre !

Toutes nos vidéos en ligne sur vimeo.com/wattcomm

Et bien plus sur simple demande !

 
Retour